Les 100 premiers jours

Selon une étude, 40% des directeurs et vice-présidents sont licenciés, ou quittent volontairement, dans les 18 mois suivant leur nomination.

Les premiers mois sont déterminants pour un dirigeant.
Nous proposons de profiter de cette période pour créer « un momentum », gagner la confiance, dégager des consensus et mettre en place les conditions pour des résultats durables.

Pourquoi 100 jours?
L’expression date de 1815 alors que Napoléon, en 100 jours, reprend le pouvoir, part en guerre et subit la défaite. Depuis ce temps, les « 100 premiers jours » sont considérés comme une période suffisante pour évaluer le potentiel des dirigeants.

Copyright Camiré & Associés 2018

Back to top